L'intelligence artificielle, et nous ?

Jeudi 14 juin 2018 à 17h / La Défense

 

Invité : Cédric Villani, mathématicien, il a reçu la prestigieuse médaille Fields en 2010. Député de l’Essonne depuis 2017, il a réalisé pour le Gouvernement un rapport « pour donner sens à l'intelligence artificielle ». Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont « Théorème vivant ».

 

 

Programme conçu et animé par Ariella Masboungi, inspectrice générale de l’administration du Développement durable, Grand Prix de l’urbanisme 2016.

 

Quelle stratégie pour la France sur l’intelligence artificielle, qui impactera à terme tous les secteurs de l’économie et va profondément changer notre société ? Telles sont les questions parmi bien d’autres abordées par Cédric Villani pour orienter les engagements de la France et définir sa stratégie sur le sujet aussi enthousiasmant qu’inquiétant des impacts de l’intelligence artificielle pour la France comme pour chacun des français. Nourri par une armée de spécialistes mais aussi par une plate forme collaborative, les six axes du rapport qu’il produira au printemps sont clairement définis :

 

1. Mettre la puissance publique en ordre de bataille face à la compétition internationale en « se concentrant sur quelques secteurs clés qui constituent des niches économiques d’excellence pour répondre à des grands défis collectifs » ;

 

2. Élaborer une véritable politique de l’Etat sur la donnée en repensant le protection des données autour des usages et « en intégrant des règles éthiques dans le développement des produits et services d’IA, secteur par secteur » ;

 

3. Anticiper et maîtriser les impacts de l’IA sur le travail et l’emploi, « la complémentarité homme/machine étant source de développement économique » ;

 

4. Maîtriser l’impact environnemental de l’IA, ce gouffre énergétique en « développant simultanément une IA plus verte et une IA au service de la transition écologique » ;

 

5. Définir un cadre éthique « car sinon ces technologies ne seront pas acceptées par les citoyens » ;

 

6. Développer la recherche et lutter contre la fuite des talents en luttant contre les « lourdeurs administratives qui pèsent sur le recherche française ».

 

Comment le monde de l’urbanisme et de l’aménagement sera-t-il impliqué dans ce processus ? Sans doute par son mode d’exercice, principalement par les évolutions radicales des mobilités qui sont un domaine de prédilection de l’IA, par l’impact sur le commerce qui reste essentiel à l’existence même d’une vie urbaine, par l’impact sur l’économie et l’emploi qui sont, sans nul doute, le levier principal de l’engagement des édiles dans un projet urbain, mais aussi par l’environnement tant l’IA peut aider à réduire l’empreinte carbone si on sait s’en saisir. Subir ou agir, tel est le défi qui impose aux acteurs de la ville d’entrer dans une connaissance et une compréhension profonde des mécanismes de l’IA pour construire l’urbanité, la solidarité et l’adaptation des méthodes et des projets au lieu de les détruire, tel est l’enjeu de ce 5 à 7 autour de Cédric Villani.

 

N'hésitez pas à consulter les 5 à 7 précédents ainsi que l'ensemble des conférences enregistrées sur le compte Youtube du Club.

 

retour

Club Ville Aménagement - © Mentions légales - Web Agency : Mental Works